La French Tech

Créée à l’initiative de Fleur Pellerin, la ministre déléguée à l’économie numérique, la « French Tech » est le nom générique pour désigner tous les talents qui font le numérique en France. Les entrepreneurs et tous celles et ceux qui construisent la dynamique numérique : les investisseurs, les ingénieurs, les designers, les chercheurs, les étudiants, les associations, les . . .

Créée à l’initiative de Fleur Pellerin, la ministre déléguée à l’économie numérique, la « French Tech » est le nom générique pour désigner tous les talents qui font le numérique en France. Les entrepreneurs et tous celles et ceux qui construisent la dynamique numérique : les investisseurs, les ingénieurs, les designers, les chercheurs, les étudiants, les associations, les blogueurs, les opérateurs publics, etc.

La French Tech joue collectif et valorise la diversité des talents. L’objectif est de faire de la France une « Startup République » d’envergure mondiale en favorisant la création de startups et en renforçant la croissance et le rayonnement des startups et des écosystèmes numériques français.

Le moteur de la French Tech, ce sont les entrepreneurs qui créent des startups, les font croître à l’échelle internationale, mais aussi se mobilisent pour soutenir d’autres startups au sein de leur écosystème, notamment en leur faisant bénéficier de leur expérience. L’ambition est d’accéder à une échelle non plus nationale mais mondiale malgré une perception souvent négative du pays à l’international.

Plus d’informations