Julien Diaz – Chef de Saisons

Mi septembre ouvrira le restaurant Saisons, le premier restaurant de Julien Diaz et Guillaume Bonneaud , une ouverture qui risque de réveiller le mistral….

Lire la suite

Julien Diaz, a ouvert son premier restaurant «  Saisons » à Marseille avec son ami et associé Guillaume Bonneaud.
Attention ils vont faire souffler le mistral !

Julien Diaz, un chef qui grimpe les marches sans brûler les étapes
C’est un visage et un nom dont vous allez entendre parler cette année…

Après avoir consolidé ses expériences aux côtés de grands chefs comme :
– Michel Lentz à Evian,
– Antonin Bonnet à Londres
– David Bisseto à Porto-Vecchio,

Il attendra d’être décoré du Trophée Gault et Millau Jeunes Talents en 2015, avant d’ouvrir son premier restaurant à Marseille…

Saisons ou «  la gastronomie sans prétention »
« Saisons » est avant tout une belle histoire d’amitié et de complicité.
Julien et Guillaume se sont rencontrés en 2002, au lycée hôtelier de Marseille et depuis ils ne se sont plus quittés ou presque…
La Haute Savoie, La Corse, ils y sont partis ensemble, Julien en tant que chef de rang, Guillaume en tant que sommelier.
Leurs chemins se séparèrent quand Julien choisi de rejoindre la Grande Bretagne, alors que Guillaume, quant à lui, opta pour l’aventure entrepreneuriale avec l’Aromate, son premier restaurant à Marseille. Puis, Julien revint à ses premieres amours: le sud, la Méditerranée, les grillons… et rejoignit la Corse, à« Hôtel Chez Charles ****» aux manettes de L’« Oggi » : Restaurant gastronomique, ou son talent lui permettra de faire conserver leur macaron Michelin. Cependant, il ne fallut pas longtemps pour les deux compères se retrouvent enfin !

Le passage du cap entrepreneurial
La mer Méditerranée les séparait peut-être mais ce qui les rassemblait plus que tout était la volonté de monter leur propre restaurant à Marseille.
Le trophée Jeunes talent en poche, cela leur permit d’obtenir une dotation pour des aides de mise ne relation des producteurs, fournisseurs, et un accès à des prix attractifs.
L’aventure commence enfin. En juillet 2016, ils tombent enfin sur ce qui deviendra « Saisons »

Le concept de Saisons :
Un concept qui se résume en trois mots
– instantanéité
– partage
– plaisir
Julien et Guillaume souhaitent faire de ce lieu un refuge convivial et humain pour les épicuriens.

Coté cuisine :
«  une cuisine intuitive et méditerranéenne »
Des produits rapportés de Corse comme le veau, miel, safran, des plats signature comme son« Risotto safran et miel maquis », et de nombreux produits de la région choisis en fonction de la qualité, de la proximité et bien évidemment… de la saison !
« Des produits de saisons, locaux, des fournisseurs de la région, de proximité, une volonté de traiter en direct avec eux. »
Les menus sont uniques afin de garantir la « pleine qualité en pleine saison ».

Ses inspirations ?
C’est en comprenant les saisons et les produits que le chef puise son inspiration.
Un fruit, une herbe croisés en se promenant, une discussion avec un producteur, cela lui suffit pour nourrir sa créativité culinaire et laisser sa magie faire le reste.

La ville de Marseille au cœur de « Saisons »
Si les deux amis avaient bien un critère dans leur démarche c’était celui de trouver un lieu à Marseille : ville de leurs racines, de leur rencontre, une ville riche et en pleine expansion dans le secteur gastronomique.. « Il y a énormément de talents de cachés ici, au niveau de la gastronomie, Marseille est sur une pente montante. C’est une ville très riche : carrefour de la Méditerranée, ville ultra cosmopolite, pleine de cultures, de diversités »

Julien Diaz, un chef connecté ?
Réseaux Sociaux, Blog «  l’envers du décor culinaire », un E-Book…
Julien Diaz casse les codes de l’image parfois traditionnelle de la Gastronomie Provinciale. Il se sert de ce monde digitalisé pour communiquer avec ses clients, mais toujours en cohérence avec ce qu’il est : un homme simple et humain. « Cette nouvelle connexion est instantanée, je poste une photo en direct de ma cuisine avant de la servir, c’est nature, c’est direct sans tricherie, aucune mise en scène »

Concernant son livre connecté, c’est sa femme qui l’a réalisé (derrière chaque grand homme se cache une femme ?). Un livre qui n’a pas été conçu comme les autres : avec uniquement des photos d’ IPhone.

Si Castalie était un plat ?
Ca serait un produit pur, net, sans modification
Le dessert japonais : « la sphère d’eau »

Julien Diaz chez Saisons

Site web
Page Facebook
8 rue Sainte-Victoire
13006 Marseille