Les Lebey de la Gastronomie 2017

Les 5 meilleures créations culinaires de l’année, par le Guide Lebey Ils étaient 10 en compétition, 2 par catégorie : la meilleure entrée, le meilleur poisson ou crustacé, la meilleure viande ou volaille, le meilleur dessert et… le meilleur dessert au chocolat. Ont triomphé, non sans suspens, Tomy Gousset (Tomy & Co) et sa divine . . .

Les 5 meilleures créations culinaires de l’année, par le Guide Lebey

Ils étaient 10 en compétition, 2 par catégorie : la meilleure entrée, le meilleur poisson ou crustacé, la meilleure viande ou volaille, le meilleur dessert et… le meilleur dessert au chocolat.

Ont triomphé, non sans suspens, Tomy Gousset (Tomy & Co) et sa divine langue de bœuf & sauce gribiche en fine tartelette, Hoji Higaki (L’Inconnu) et son exemplaire rouget frit sur écailles, câpres et jus de palourdes, David Bizet (L’Orangerie au George V) et sa démente poulette du Perche aux girolles, citronnelle et chartreuse verte, Michael Bartocetti (Le Shangri-La) et son extraordinaire dessert au miel de maquis corse givré au citron et à l’eucalyptus, et Jimmy Mornet (Le Park Hyatt) et son cacaotier, une déclinaison de trois chocolats aux airelles et hibiscus.

Un très beau cru 2017, qui en dit long sur les nouveaux talents de cette jeune cuisine qui vit et grouille. Vive la gastronomie.

Et pour saliver la photo du Guide Lebey des plats en compétition (de gauche à droite et de haut en bas):

– Cacahuètes des Hautes-Pyrénées, mousse de lait et caramel (Jessica Pralpo)
– Langue de bœuf en fine tartelette, gribiche & navet mariné, graines de moutarde (Tomy Gousset)
– Miel de maquis corse givré au parfum de citron et d’eucalyptus (Michaël Bartocetti)
– Ris de veau dans un bouillon de homard (Beau Clugston)
– Écorce de chocolat noir torréfié de cacahuète onctueux de carambar (Stéphane Tranchet)
– Des Landes à la Bretagne (Takayuki Honjo)
– Le Cacaoyer, déclinaison de trois chocolats dans l’esprit d’une feuille de cacaoyer, réduction d’airelles & hibiscus, sablé cacao accompagné de son chaud-froid à la fève de tonka (Jimmy Mornet)
– Poulette du perche, girolles, navet kabu, citronnelle et chartreuse verte (David Bizet)
– Risotto aux palourdes, laitue de mer, jus d’ormeau (Ryuji Teshima)
– Rouget et ses écailles frites, jus de palourde, olives vertes et câpres (Koji Higaki)