Logo Viva Technology

Le salon Viva Technology, première

Concurrent direct du CES américain, la première édition du salon Viva Technology est une réussite.

Lire la suite

Du 30 juin au 2 juillet s’est tenu la première édition du grand salon Viva Technology à Paris Expo Porte de Versailles.

L’objectif ?
Permettre aux start-up et grands groupes de networker ensemble.

La volonté du salon était d’offrir (enfin) à la France sa grand-messe de l’innovation, au même titre que les États-Unis ont le CES (Consumer Electronic Show).

En revanche, pas question ici de proposer une pâle copie du grand rendez-vous américain. Si comme à ce dernier, de nombreuses innovations ont été présentées lors de Viva Technology, les plus grands acteurs de l’économie dite traditionnelle étaient invités à participer… Sans qu’il n’y ait eu d’opposition entre eux et les jeunes pousses, bien au contraire. Tout l’intérêt de Viva Technology résidait dans le fait que les acteurs traditionnels rencontrent les start-up qui bousculent leurs habitudes mais leurs permettent de se réinventer également.

Viva Technology a ainsi proposé l’un des plus grands espaces de coworking autour de 17 laboratoires thématiques animés par des entreprises souvent leader de leur secteur. Orange, LVMH, RATP, TF1 ou encore Carrefour étaient de la partie. Chaque lab a récompensé la start-up la plus innovante avec à la clé, peut-être une collaboration plus étroite dans le futur pour certaines.

En tout, ce sont un peu plus de 50 awards qui ont été attribués aux jeunes pousses les plus innovantes et plus de 10 millions d’euros qui ont été versés aux lauréats.

Pari réussi ?
Il semblerait puisque l’événement a pu attirer l’attention d’Eric Schmidt d’Alphabet/Google, David Kenny d’IBM Watson, Jimmy Wales de Wikipedia ou encore Robin Li de Baidu. Les Français n’ont pas été oubliés avec notamment Frédéric Mazzella de BlaBlaCar ou Jean-Baptiste Rudelle de Criteo.

Alors que 30 000 personnes étaient attendues, ce sont finalement 45 000 curieux qui sont passés sur le salon dont François Hollande, Emmanuel Macron ou encore Valérie Pécresse. Maurice Lévy, patron de Publicis et organisateur avec Les Echos de l’événement à d’ores et déjà annoncé une seconde édition pour l’automne 2017.

Viva Technology

Site Web
Page Facebook